Un autre SEL dans un bidonville

Grâce à notre aide en 2013 (un don d'env. 1500 CHF), le projet de SEL (monnaie complémentaire "crédit mutuel") dans un bidonville de Mombasa a vu le jour, et depuis, plus que 3mio d'équivalent Shillings Kenyan a déjà été échangé (32'000chf) entre habitants qui gagne pour la majorité moins que 1 CHF par jour, donc vous imaginez le changement de qualité de vie ! Avec la monnaie locale, ils font des échanges de choses vitals, ce qui leurs permettent d'envoyer leur enfants à l'école, payer des soins, payer leurs déplacements, payer leurs dettes, etc. avec le peu de Schillings qu'ils ont. 

Ce projet à Mombasa serve d'exemple pour 3 autres projets au Kenya dont un bidonville de Nairobi qui va être lancé ce mois-ci. Vous pouvez savoir plus, et soutenir ce projet ici https://www.youtube.com/watch?v=qNOjVyz7e_4&list=PLPUExzwZAUpZgrTqH55aAV2tjlohT_qlD#t=199

Commentaires

Portrait de Catherine Graf


Membre 116

Bonjour,

Je ne suis pas sûre d'avoir compris:

ils ont imprimé des billets locaux d'une nouvelle monnaie d'échange qui fonctionne comme le SEL, mais avec des billets imprimés sur papier, afin de ne pas dépenser le peu de shillings qu'ils ont ? Comment se fait la sécurité des échanges ?

Merci de vos éclairages.

Catherine Graf

Portrait de SELduLac


Membre 1

Chaque membre du reseau trouve 3 garantes, qui s'engage à remettre le compte en Bangla-Pesa à Zéro (200 unités ou env. 2.50.-) si qqun quitte le reseau. Ce petite bande annonce l'explique bien http://koru.or.ke/fr/bangla

La monnaie est un simple moyen d'échange (et non un denrée, comme le riz, comme on nous fait croire), et donc qqchose qui circule au sein de sa communauté, comme au SELduLac. La Bangla-Pesa circule bcp plus rapidement que le schilling ce qui permets au gens d'acquerir le bien ou service nécessaire.